l’espérou / valleraugue 
Valleraugue

Vue de Valleraugue

valleraugue, dominée par le mont aigoual et traversée par l’hérault

Valleraugue, chef-lieu du canton portant son nom, est niché dans la vallée au confluent de l’Hérault et du Clarou.
La commune offre plus de mille mètres de dénivelé entre son point culminant, le Mont Aigoual (1567 m) et le bourg (357 m) en passant par l’Espérou (1 220 m).
Ce sont environ 30 hameaux qui, éparpillés sur ce territoire, offrent un petit patrimoine vernaculaire riche et encore préservé. Deux bassins versants, trois roches (schiste, granit et calcaire), la commune de Valleraugue propose aussi une nature préservée car elle se situe en partie en Zone Cœur du Parc National des Cévennes .

Les plus anciennes mentions de Valleraugue, datent du XIII° siècle.
Le pont de la confrérie, pont roman qui enjambe l’Hérault est l’un des témoins de cette époque ancienne.
Au fil des siècles, le village s’est étendu et prend des allures de petite ville au XIX° siècle avec une population dépassant les 4 500 habitants. Elle est alors une petite cité industrielle produisant de la soie et en moulinant le fil dans plus de 17 filatures s’échelonnant sur l’Hérault ou le Clarou.
Les traces de cette époque marquent profondément l’architecture avec des maisons rehaussées de magnaneries pour y accueillir l’éducation du ver à soie, de nombreuses cheminées qui sortent des toits, et d’anciennes filatures avec leurs grandes fenêtres en plein cintre.
Outre les traces de la soie, le petit patrimoine vernaculaire témoigne de l’activité agricole importante de cette partie des Cévennes. Fours de village, mazets, ponts enjambant les vallats, tout un savoir-faire en pierre de rivière qui donne son cachet au village et à ses hameaux.

Les drailles, les bergeries et la transhumance racontent l’agropastoralisme qui rythme les saisons. Chaussées, béals et gourgues rappellent, le travail de drainage et de captage de l’eau. Les cultures en terrasses portent toujours l’oignon doux des Cévennes.
De nos jours, Valleraugue est aussi un pôle touristique reconnu avec la pratique des sports de pleine nature comme le ski et des raquettes à la station de Prat-Peyrot, la pêche dans la rivière Hérault et la randonnée, déclinée sous toutes ses formes, à pied, à cheval, à vélo, à VTT en toutes saisons. La montée des 4000 Marches en est la plus célèbre, elle part du bourg et emprunte un sentier tout en ligne de crête jusqu’au sommet de l’Aigoual avec un dénivelé de plus de 1220m.

Dans cette petite cité, le patrimoine culturel est aussi très important. Du XII° siècle avec la fondation de l’abbaye du Bonheur en passant par la guerre des Camisards puis à la résistance Maquisarde, Valleraugue s’inscrit dans l’histoire des Cévennes. Elle voit naître un fleuron de célébrités avec entre autres Laurent Angliviel de la Beaumelle, le général François Perrier, Jean-Louis Armand Quatrefages de Bréau…

 De nos jours, Valleraugue est aussi un pôle touristique reconnu avec la pratique des sports de pleine nature comme le ski et des raquettes à la station de Prat-Peyrot, la pêche dans la rivière Hérault et la randonnée, déclinée sous toutes ses formes, à pied, à cheval, à vélo, à VTT en toutes saisons. La montée des 4000 Marches en est la plus célèbre, elle part du bourg et emprunte un sentier tout en ligne de crête jusqu’au sommet de l’Aigoual avec un dénivelé de plus de 1220m.

 contact 

Mairie de Valleraugue
Rue Malbeck
30570 VALLERAUGUE
Tél : 04.67.81.79.60
Fax : 04.67.81.79.68
mairie@valleraugue.fr
Numéro d’astreinte (en cas d’urgence seulement) : 06.86.25.01.48

Maire : Thomas VIDAL

Délégués communautaires :
– Thomas VIDAL (vice président tourisme et communication)
– Magalie BARD
– Michèle GARMATH
– Michel MONNOT
– Jean Claude THION

Site internet de la mairie
La commune de Valleraugue sur Facebook
Valleraugue sur le site de l’office du tourisme
Présentation de Valleraugue (PDF)

 services 

La Poste :
Du lundi au vendredi :
de 9h à 12h, et de 14h à 15h
le samedi, de 9h à 11h30 ;
distributeur de billets 24h/24h